Side Links

  |      |   

L'islamophobie frappe davantage les femmes que les hommes, dénonce mardi une analyse du Collectif contre l'islamophobie en Belgique (CCIB).

Selon cette étude, bien que les femmes soient majoritaires dans notre pays, seul un dossier de discrimination sur trois est signalé auprès d'Unia -le Centre interfédéral pour l'égalité des chances- par une femme. Par ailleurs, 90% des discriminations récoltés par Unia sur base du critère "convictions religieuses ou philosophiques" concernent les musulmans, affirme encore le CCIB.

En Belgique, deux victimes des crimes et délits de haine sur trois sont des femmes, note l'analyse du CCIB.

Enfin, toujours selon l'étude du CCIB, en matière de discrimination sur base du critère "convictions religieuses ou philosophiques", les trois secteurs les plus importants sont les médias, l'emploi et l'enseignement (pour ces deux derniers, les femmes sont davantage touchées, respectivement 50% et 63%).

Face à ce constat, le CCIB émet une série de recommandations. Par exemple, la mise en place d'outils nécessaires à l'enregistrement systématique de la conviction religieuse et/ou appartenance culturelle ainsi que le genre de la victime/de l'agresseur. Ou encore de faire appliquer la législation antidiscrimination pour favoriser l'inclusion des femmes musulmanes particulièrement dans l'emploi et l'enseignement supérieur.

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message