Side Links

  |      |   

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

L'émigration musulmane est le déplacement des musulmans d'un pays polythéisme vers un pays musulman.

Le tourment et le malice des infidèles (Qouraish) augmentaient au moment où le nombre des fidèles musulmans augmentait, cependant ce nombre ne pouvait résister face à ces infidèles (Qouraish) et se défendre contre l'injustice, l'oppression et l'agression, alors le prophète – prière et paix soient sur lui – conseilla ses compagnons de quitter la Mecque et se déplacer  vers l'Abyssinie pour un roi dont l'injustice ne serait commise chez lui, un roi juste dans son jugement, sage dans sa moralité. Où ils pourront vivre en paix et leur religion sera en toute sécurité

La première émigration vers l'Abyssinie:

En cinquième année de l'Islam au moment où le tourment des infidèles a augmenté le prophète – prière et paix soient sur lui – ordonna ses compagnons d'émigrer vers l'Abyssinie où se trouvait un roi juste et sage. Les premiers émigrés étaient au nombre de douze hommes et quatre femmes dont Ousmane Ibn Affân qui avait d'abord émigré avec sa femme Rouqyyat fille du prophète – prière et paix soient sur lui – . Parmi ces émigrés nous pouvons citer Zoubair Ibn Al-Awâm, Abdoul Rahman Ibn Aouf, Abou Salamah Ibn Massoud, qu'Allah les agréé. Leur émigration était en mois de Rajab, ils y restèrent deux mois et retournèrent  à la Mecque quand ils ont appris que les Qouraish se sont empêchés de tourmenter le prophète.

La deuxième migration vers l'Abyssinie:

Tandis que les émigrants d'Abyssinie sont à l'approche de la Mecque, ils apprirent les nouvelles des mecquois qui les ont empêchés d'y entrer, puis chaque homme est ensuite entré au côté d'un homme de Qouraish. Quelques temps après, les tourments et les tortures des Qouraish ont été de nouveau intensifiés, cependant le messager d'Allah les a autorisé de quitter la Mecque en émigrant vers l'Abyssinie à nouveau. Ils sont sortis au nombre de quatre-vingt-trois hommes et dix-neuf femmes. trente-trois hommes et huit femmes d'entre eux sont retournés quand la nouvelle de l'émigration du prophète vers Médine les a parvenue et deux d'entre eux seraient décédés à la Mecque. En printemps de la septième année de l'hégire, le prophète écrit une lettre au roi de l'Abyssinie dans laquelle, il l'appelle vers l'Islam; celui-ci s'est converti en Islam après avoir lu la lettre et l'a marié la mère de Habibah dont son mari fut converti en christianisme et décéda en Abyssinie; il l'a doté avec quatre cents dinars. Ensuite il emporte les restes des compagnons du prophète à bord de deux navires qui atteignirent le prophète à Khaybar où il était déjà victorieux.

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message