Side Links

  |      |   

La Prise d'intermédiaire (Attawassul) est de trois façons  comme l'a dit Ibn Kayim et autres savants:

1 . Une prise d'intermédiaire qui est une association majeure (Chirk al-Akbar) telle qu'invoquer les morts , leur demander de l'aide, leur vouer des cultes, pactiser avec eux  etc. Cela est un polythéisme majeur qui exclut le pratiquant de la religion. Car les morts ne sont  à mesure  ni d'apporter le bonheur ni de repousser le malheur,  Seul Allah fait cela. Allah le très Haut dit: " Si vous les invoquez, ils n'entendent pas votre invocation; et même s'ils entendent, ils ne sauraient vous répondre. Et le jour du jugement ils vont nier votre association. Nul ne peut te donner les informations comme Celui qui est parfaitement informé."  Coran 35, verset  14. Si tel est le cas, nous avons l'obligation de placer tout nos confiances en Allah Seul et n'invoquer  que lui :" Et place ta confiance en Le Vivant qui ne meurt jamais. Et par Sa louange glorifie-Le…" Coran 25, verset 58.

2 . Une prise d'intermédiaire innovée et interdite:  Cela consiste à invoquer Allah indirectement en prenant les propres personnes des prophètes et les pieux pour intermédiaire. Comme dire par exemple: Ô Allah, je te demande par Mohammad, par Issa (jésus), par Houssein etc. Cela est interdit, car peut servir de moyen à l'exagération et au polythéisme.

3. Une prise d'intermédiaire licite et permis: Elle a trois subdivisions.

- Utiliser les noms et les attributs d'Allah comme intermédiaire pour se rapprocher d'Allah. Allah exalté soit –Il dit: " C'est à Allah qu'appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par Ses noms, et laissez ceux qui profanent Ses noms: ils seront rétribués pour ce qu'ils ont fait." Coran 7, verset 180.

- Utiliser ses propres  bonnes œuvres comme intermédiaire pour se rapprocher d'Allah:  Cela consiste par exemple à invoquer Allah  par sa foi exclusive en Lui, par les charités envers ses parents, par  ses jeûnes  etc. Et l'histoire des trois hommes enfermés dans la grotte est un exemple parfait à cela.

-  Demander à un croyant pieux et vertueux d'invoquer Allah à sa faveur pendant son vivant  : Allah dit en relatant l'histoire des frères de Youssouf (Joseph) face à leur père Yacoub (Jacob) –Paix et salut sur eux- : " Ils dirent Ô père, implore pour nous la rémission de nos péchés. Nous étions vraiment fautifs." Coran 12, verset 97.

Qu'Allah raffermisse nos fois et pardonne nos péchés et nous accorde un repentir sincère .                      

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message