Side Links

  |      |   

Q: Excellence Cheikh; beaucoup de frères se plaignent  que la mère pouvait ne pas aimer l'épouse du fils, et le fils peut être attaché à sa femme et l'adoré, mais sa mère lui ordonne de la divorcer, ainsi que son père peut aussi l'ordonner. Est-il considéré comme un désobéissant à ses parents, s'il refuse le divorce de son épouse ?

R: Le fils n'est pas tenu d'obéir à ses parents s'il lui ordonnent de divorcer son épouse parce que cela relève au désir particulier pour l'homme, il n'a pas à accepter le commandement de ses parents en se séparant de l'épouse, comme s'ils lui dirent : ne mange pas cette nourriture, ne mange pas de viande, ne mange pas du riz, ne mange pas une chose spécifiée, il n'est pas obligé de leur obéir; parce qu'ils n'ont aucun intérêt dans ça, et il y a un dommage pour lui par perte de son amoureuse. C'est ainsi, s'ils ont dit : divorce ton épouse, Il ne doit pas divorcer sauf pour une cause reconnue et légale, dont le mari doit confirmer, ici, il est nécessaire pour lui de divorcer, même s'ils ne lui ont pas recommandé le divorce. Peut-être qu'une source nous fournira l'histoire d'Abdoullah Ibn Omar avec son père, qu'Allah les agrées, où Omar ordonne son fils Abdoullah de divorcer son épouse, et le prophète ordonna  Abdullah de la divorcer. C'est ainsi que cette histoire a été rapportée à Imam Ahmad Ibn hanbal, que la miséricorde d'Allah soit sur lui, le célèbre imam; où un interlocuteur lui a demandé, en disant : mon père m'ordonne de divorcer mon épouse. Il lui dit : ne la divorce pas. Il lui a cité le Hadith d'Omar, et l'Imam Ahmad lui a donné une réponse parfaite en disant: ton père est-il Omar ? c'est-à-dire: ton père est-il comme Omar qui ne recommande qu'une chose d'inévitable ? Il est donc  aux parents de craindre Allah le très-Haut, et de ne plus semer une désunion entre l'homme et son épouse ; de peur qu'ils ne soient comme des magiciens qui apprennent auprès des démons ce qui sème la désunion entre l'homme et son épouse. Mais si le fils estime que la situation ne détendra pas avec la présence de la femme avec la mère dans la même maison, dans ce cas il est préférable qu'il quitte la maison avec son épouse et s'éloigner de  la mère. Peut-être on dira que: la mère refusera qu'il se prive avec son épouse dans une autre maison. Nous dirons : si elle refuse on la dira : soit tu améliore ta bonne cohabitation soit on sort . Mais si on suppose que l'épouse est préjudiciable à la mère, il est le devoir de mari de l'interdire et de la corriger.

Cheikh Muhammad Ibn Sâlih Al-Otheymine.

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message