Side Links

  |      |   

Allah- Gloire et Pureté à Lui- a recommandé  le repentir à Ses serviteurs. Il dit: {Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès}. Il dit aussi, Gloire et Pureté à Lui: {O vous qui avez cru! Repentez-vous à Allah d’un repentir sincère}. Il (Gloire et Pureté à Lui) a dit: {Et je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin}. Le Prophète,(prière et paix sur lui) a dit aussi: « Celui qui se repent d'un péché est pareil à celui qui n'a jamais commis de péché ».

Alors quiconque commet un péché doit s'empresser de se repentir, de regretter son acte et de l'abandonner. Il doit aussi prendre garde et avoir la résolution de ne plus répéter le même acte. Allah, Gloire et Pureté à Lui, accepte le repentir des repentants.

 Tant que l'homme est sincère dans le repentir en regrettant l'acte passé, en prenant la résolution de ne plus le répéter, en l'abandonnant par glorification d'Allah et par sa crainte, Allah acceptera son repentir et effacera tous ses péchés précédents par bienfaisance de sa part, Gloire et Pureté à Lui.

Mais, lorsque le péché est plutôt une injustice qu'on a fait subir l'autre, pour être pardonné, on doit s'acquitter de ce qu'on doit à l'autre tout en se repentant et en regrettant ce qu'on a fait, en le délaissant et en prenant la résolution de ne plus le répéter. Le Messager (prière et paix sur lui) dit à cet effet: « Quiconque a fait tort à son coreligionnaire, doit lui demander immédiatement pardon avant l'arrivée du Jour où ni Dinâr (ancienne pièce de monnaie arabe, qui correspond à 2,975 grammes d'or) ni dirham (un dirham d'argent est égal à 2,975 grammes d'argent) ne lui serviront à rien. Au cas où il aurait de bonnes actions, on en retranchera autant que les mauvaises actions. S'il n'en dispose pas, on passera à son actif les mauvaises actions de son coreligionnaire, dans une même proportion, et il subira son châtiment ». Rapporté par Al-Boukhârî dans son Sahîh.

 Le croyant doit veiller à avoir les mains propres sur le droit de son frère, soit il le lui remet, soit il s'en acquitte. Si ça touche à son honneur, il doit chercher à se désengager si possible. S'il ne le peut ou craint les conséquences et que l'annonce entraîne des conséquences plus fâcheuses, qu'il implore le pardon d'Allah pour lui, prie pour lui et parler de lui en bien en lieu et place de ce qu'il a dit de mal. C'est-à-dire qu'il lave le péché précédent par la bonne action, et le mentionne en bien sur ce qu'il connaît de lui. Il doit propager ses bons caractères à la place des mauvais caractères qu'on a dits de lui par le passé. En outre, on doit implorer le pardon d'Allah et prier pour lui, et c'est ainsi que le problème prend fin.

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message