Side Links

  |      |   

Plusieurs musulmans, aujourd’hui, à cause de l’influence de la mentalité occidentale dans le monde musulman, croient que la fille reste bébé jusqu’à dix-huit ans. Ils ne savent pas que la jeune fille dans l’Islam, devient majeure et responsable de ses actes à l’âge de la puberté. À partir de cet âge, prier, jeûner, porter le Hijab devient obligatoire pour elle. Le prophète prière et salut sur lui- a dit : «La plume est levée pour trois personnes : Le fou jusqu’à ce qu’il retrouve sa raison, celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille, et l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne la puberté».

Les savants ont expliqué que les signes de la puberté sont les poils autour des organes génitaux et le début des menstruations et que l’âge de la puberté diffère d’une fille à une autre. L’erreur de certains parents est de laisser leurs filles sortir sans Hijab, même lorsqu’elles ont atteint la puberté. Le cas devient plus grave lorsque la société n’est pas islamique et que l’exhibition est devenue la règle. C’est pourquoi il faut habituer la jeune fille à se voiler depuis son jeune âge, pour que lorsqu’elle atteint la puberté, le Hijab soit plus facile pour elle. La question fut posée au Comité de Fatwa en Arabie comme suit :

Question : Quel est le verdict au sujet des jeunes filles qui n’ont pas atteint la puberté, est-il permis pour elles de sortir de la maison sans se couvrir ? Et est-il permis pour elles de prier sans Khimar ?

Réponse : Il est obligatoire pour les parents de ces jeunes filles de leur apprendre les manières islamiques et de leur ordonner de ne pas sortir sans couvrir leur ‘Awrah, par crainte de tentation et pour les habituer au comportement noble et pour qu’elles ne deviennent pas une cause de corruption. Et ils doivent leur ordonner de prier avec un Khimar, mais si elles prient sans Khimar leur prière serait valide car le prophète- prière et salut sur lui- a dit : «Allah n’accepte pas la prière d’une femme qui a atteint la puberté sans un Khimar»

Certaines filles ne portent pas le Hijab, sous prétexte d’attendre le mariage. Ce qui n’est pas une raison valable pour retarder le port du voile. Le Hijab n’est pas porté pour le mari, mais principalement pour Allah. Cela signifie que la fille qui ne le porte pas avant le mariage n’a pas d’excuse. Car Allah n’a pas fait du mariage une condition pour que le Hijab soit obligatoire. L’argument de ces filles (qui sont souvent poussées par leur mère) est la suivante : si on se voile, les hommes ne vont pas s’intéresser à nous, car ils ne verront pas nos charmes! La vérité est que le prophète a incité les hommes à épouser une femme pour sa piété, plutôt que pour sa beauté, sa richesse ou sa noblesse. Donc, la femme doit porter le Hijab avant le mariage si elle recherche un homme qui l’épousera pour sa piété.

Tiré de L’Islam ou l’Intégrisme ?

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message