Side Links

  |      |   

 

Nous sommes déjà à mi-chemin de notre parcours vers l'achèvement de ce mois béni qui passe à la vitesse de la lumière, le croyant et la croyante n'ont plus qu'à profiter au possible de ces deux petites semaines qui mettront fin au Ramadan de cette année, dans cet article nous avons choisi en pêle-mêle quelques conseils et permissions pouvant alléger l'endurance du Jeûneur sans pour autant affecter la validité de son œuvre:  

1- Il est permis au jeûneur de manifester son intention pour le jeûne même s’il est en état d’impureté rituelle, puis, de se laver après le lever du jour.

2- Il est du devoir de la femme dont les règles ou la période post-natale se sont interrompues avant l’aube, de jeûner, même si elle ne se lave qu’après le lever du jour.

3- Il est permis au jeûneur de se faire extraire une dent, de soigner ses blessures ou de se mettre des gouttes dans les yeux ou les oreilles. Son jeûne est correct même s’il ressent le goût de ces médicaments dans sa gorge.

4- Il est permis au jeûneur d’utiliser le cure-dent (Siwâk) à longueur de journée ; le Prophète le faisait.

5-  Il est permis d’atténuer les effets de la chaleur et de la soif en s’aspergeant d’eau, en prenant une douche ou en s’exposant à l’air conditionné.

6- Le jeûneur peut utiliser l’inhalateur (ventoline) pour soulager ses crises d’asthme.

 7- Il est permis au jeûneur de se mouiller les lèvres si celles-ci sont sèches ou bien de se rincer la bouche à condition qu’il ne gargarise pas.

 8- Parmi les traditions du Prophète - qu’Allah prie sur lui et le salue - concernant le jeûne, est de retarder le repas du Suhûr juste avant l’aube et de hâter la rupture (Al-Iftâr), immédiatement après le coucher du soleil. Rompre le jeûne peut se faire avec des dattes fraîches, sinon avec des dattes sèches ou en buvant quelques gorgées d’eau ; si le jeûneur n’en trouve pas, qu’il prenne n’importe quelle nourriture licite, et enfin, s’il ne trouve absolument rien à manger, qu’il fasse l’intention de rompre son jeûne dans son cœur jusqu’à ce qu’il trouve de quoi manger.

 9-Il est recommandé au jeûneur en période de Ramadan, de multiplier les bonnes actions et d’éviter tout péché.

10- Il est du devoir du jeûneur d’observer ses obligations religieuses et de s’écarter de tout interdit. Il doit accomplir ses cinq prières dans leur temps respectif, en groupe à la mosquée. Il se doit de laisser par ailleurs, le mensonge, la médisance, la tromperie, les transactions à intérêt et tout autre acte et parole interdits. Le Prophète - qu’Allah prière sur lui et le salue - a dit : « Celui qui ne s’abstient pas de mentir et de se mal conduire, Allah n’a pas besoin qu’il s’abstienne de boire et de manger. »

 

 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message