Side Links

  |      |   

A l'approche du mois de pèlerinage, certaines personnes se  posent la question quant à savoir le statut juridique, d'un pèlerinage accomplit avec des biens de provenance illicite.

En réponse à cette interrogation, on peut évoquer ce qui suit:

1 - le pèlerinage de cette personne est valide, selon l'opinion adoptée par la majorité des oulémas.

2 - il commet un péché.

3 - son pèlerinage n'est pas un pèlerinage pieusement accomplit qui n'a d'autre récompense que le Paradis.

4 - il est dispensé de cette prescription religieuse et il ne lui sera pas réclamé de l’accomplir une autre fois.

L'Imam Nawawi a dit: "s'il accomplit le pèlerinage avec des biens illicites ou qu'il monte une monture volée, il commet un péché, mais son pèlerinage est valide et suffisant pour être dispensé de cette obligation… selon l'opinion de la plupart des jurisconsultes".

L'éminent cheikh Abdel Aziz ibn Baz a dit: "le pèlerinage est valide s'il l'accomplit comme Allah l'a prescrit. Néanmoins, il commet un péché pour ses gains de provenance illicite, il doit notamment se repentir vers Allah de tout cela et son pèlerinage est considéré comme diminué en raison de ses gains illicites, toutefois, il est dispensé de cette obligation".

Et d'après une Fatwa du comité permanent: "Le fait d'accomplir le pèlerinage avec des biens illicites n'empêche pas la validité du pèlerinage, en plus du péché commit par rapport aux gains illicites, qui diminuent la rétribution du pèlerinage mais ne l'annulent pas".

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message