Side Links

  |      |   

Trop de gens pensent encore que "Allah" est une divinité particulière aux musulmans, différente de "Dieu" le Créateur.

C'est faux.

     Dans le Coran, Dieu dit aux musulmans : (( Et ne discutez avec les Gens du Livre que de la meilleure façon. Sauf ceux d'entre eux qui sont injustes [avec qui il est inutile de discuter]. Et dites : nous croyons en ce qui a été descendu vers nous et descendu vers vous, Celui que nous adorons et Celui que vous adorez est Un, et nous, c'est à Lui que nous sommes soumis)) Coran, Sourate 29, Verset 46.

 Le Saint Coran relate également que les Arabes idolâtres de l'époque du Prophète Mouhammad (salut et prière d'Allah sur lui) invoquaient eux aussi parfois Dieu ("Allah") en Lui demandant de les châtier si ce que Mouhammad (salut et prière d'Allah sur lui) leur disait était la vérité venant de Lui. Voir Coran, Sourate 8, Verset 32.

En langue arabe, le Nom Propre "Allah" est-il, sur le plan morphologique,  un nom isolé (ismou jâmiid) ou bien un nom dérivé d'une racine (ismou mouchtaaq) ? Mouhammad Khalîl Harâs écrit que c'est la seconde option qui est correcte : le nom "Allah" est un nom dérivé, et il est dérivé de la même racine d'où sont formés les mots "ilâh", "alaha", "oulouhiyya", racine où l'on retrouve le sens de "culte" ; le Nom Propre "Allah" signifie ainsi, littéralement : "Celui qui Seul mérite le culte" (cf. l'explication du livre  Al-'aquida al-wâssitiyya, pp. 10-11) . Dans certains passages de la Torah, on lit comme un des noms de Dieu en hébreu : "Elohim" ; le "im" final est la marque du pluriel, mais cette marque ne désigne pas une pluralité d'êtres mais un être unique : il s'agit en fait du pluriel de grandeur et de respect, bien connu de certaines langues. Et "eloh", ne vous rappelle-t-il pas "ilâh" dont nous parlions plus haut ? Il y avait même une édition de la Bible avec traduction et commentaires en anglais, celle du Révérend Scofield, où on pouvait lire ce qui suit en toutes lettres, en note de bas de page sur Genèse 1/1 (verset où figure justement le nom "Elohim") : "Elohim (sometimes El or Elah, english form God (...)" ; deux lignes plus bas figurait aussi : Alah [avec un seul "l"] (fin de citation). Ces trois noms, El, Elah et Alah furent cependant supprimés de cette note de bas de page dans les éditions suivantes de la même traduction (les fac-similés des deux éditions sont visibles dans Quel est son nom ?, IPCI, pp. 32-33).

Les Arabes qui sont chrétiens (ils se comptent par millions en Syrie, au Liban, en Palestine, en Irak, etc.) emploient eux aussi le nom "Allah" pour dire "Dieu". Un document émanant du Secrétariat du Vatican intitulé Orientations pour un dialogue entre chrétiens et musulmans rappelle ainsi : "Allah est le seul mot qu'ont les chrétiens de langue arabe pour dire Dieu" (cité par Maurice Bucaille, La Bible, le Coran et la science, Seghers, p. 117). Quand le Vatican lui-même le dit... Et puis il suffit de lire un texte des Evangiles en langue arabe pour s'en rendre compte (j'en possède un, édité par la Société Biblique Internationale et imprimé en Grande-Bretagne, et parle donc en connaissance de cause).

"Allah" n'est donc pas une divinité particulière aux musulmans mais désigne bien le même Etre qu'en français on désigne par le nom "Dieu" (avec un D majuscule).

Le Nom Propre "Allah" est, en arabe, le Nom qui désigne Dieu le Créateur des cieux et de la terre, Celui qu'invoquent également les Juifs, les Chrétiens, et d'autres hommes de la terre. Cependant, les musulmans et les musulmanes ont, par rapport aux hommes et aux femmes d'autres religions, des différences à propos de la conception qu'ils ont de Dieu et des devoirs que les hommes ont vis-à-vis de Lui...

 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message