Side Links

  |      |   

 A l'approche de ce qu'ils appellent les fêtes du Nouvel An, -nous cherchons refuge auprès d'Allah contre elles-, et à cause du fait que certains musulmans tombent dans l'imitation des infidèles en célébrant leurs fêtes, ou en les félicitant pour l'occasion, il est plus que convenable de parler du jugement de ce sujet, et nous de demandons assistance à Allah pour cela.

De féliciter les infidèles à l'occasion des fêtes de noël ou autres fêtes religieuses est interdit à l'unanimité, comme l'Imam Ibn Al-Qayyim l'a rapporté dans son ouvrage intitulé «ahkâm ahl-dhimma»

"En ce qui concerne les félicitations pour les rites spécifiques à la mécréance, cela est interdit à l'unanimité. Comme par exemple, le fait de les féliciter pour leurs fêtes et leurs jeûnes en disant: bonne fête à toi, félicitation pour cette fête ou autres paroles semblables; car en effet, si la personne qui prononce ces paroles est sauvée de la mécréance, ces paroles sont assurément interdites, au même titre que de les féliciter pour s'être prosternés devant une croix et ceci est plus grave encore auprès d'Allah et le met plus en colère que de les féliciter pour avoir bu de l'alcool, tué une âme ou commit la fornication et autres actes semblables.

Beaucoup de gens pour lesquels la religion n'a pas une grande importance, commettent ses actes et ne savent pas à quel point ils commettent un acte ignoble. En effet, quiconque félicite une personne pour un péché, une innovation ou un acte de mécréance, s'expose à la malédiction et la colère d'Allah..." fin de citation.

De féliciter les infidèles est interdit au point d'atteindre ce qu'Ibn Al-Qayyim a évoqué; car cela implique une reconnaissance envers les rites de mécréance qu'ils font et une satisfaction envers ces derniers, même s'il n'agrée pas personnellement la mécréance en soit. Néanmoins, il est interdit pour le musulman d'agréer les rites de mécréance ou de féliciter autrui à cette occasion; car Allah n'agrée rien de cela. Le Très haut dit dans le sens du verset: (Si vous ne croyez pas, Allah se passe largement de vous. De ses serviteurs cependant, Il n'agrée pas la mécréance. Et si vous êtes reconnaissants, Il l'agrée de vous). [Sourate Az-zumar verset 7]. Le Très Haut dit aussi: (Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et j'agrée l'Islam comme religion pour vous). [Sourate Al-Ma'idah verset 3]. Donc, de les féliciter à cette occasion est interdit, qu'ils soient des collègues de travail ou non.

Par ailleurs, s'ils nous félicitent pour leurs fêtes, nous ne les répondons pas non plus; parce que ce ne sont pas nos fêtes, ni des fêtes agréées d'Allah, et parce que de plus, ce sont, soit des fêtes qu'ils ont innové dans leur religion, ou bien des fêtes qui étaient légiférées, mais abrogées par la religion de l'islam par laquelle le prophète Mohammad a été envoyé vers l'humanité tout entière, dont Allah dit à son propos: (Et quiconque désire une religion autre que l'islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants). [Sourate Al-'imran verset 85].

Et le fait que le musulman réponde à leur invitation à cette occasion, est interdit; car cela est pire encore que de les féliciter, en raison de la participation qu'elle implique.

Il est également interdit aux musulmans, d'imiter les infidèles en organisant des fêtes à cette occasion, en s'échangeant des cadeaux, en distribuant des bonbons, en préparant des plats de nourriture, en arrêtant le travail, ou autres choses similaires; car le prophète que les éloges et le salut d'Allah soient sur lui a dit: (quiconque imite un peuple est l'un d'entre eux).

Ibn Taymiya a dit dans son ouvrage intitulé «iqtidha as-sirat al-moustaqim»:

"les imiter dans certains de leurs fêtes, implique de réjouir leurs cœurs pour cette fausseté sur laquelle ils sont, et peut-être aussi un moyen pour saisir l'opportunités, et de tromper les faibles". fin de citation.

Alors celui qui fait quelque chose de ce qui a été évoqué, commet un péché, qu'il le fasse par courtoisie, amicalement, par honte, ou pour toute autre raison; car cela fait partie de la flatterie dans la religion d'Allah, et c'est aussi un moyen de renforcer le cœur des infidèles et leur fierté pour leur religion.

Puisse Allah rendre les musulmans fiers de leur religion, puisse-t-Il les raffermir sur elle et les rendre victorieux sur leurs ennemis; car Il est certes Tout-Puissant et Omnipotent.

 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message