Side Links

  |      |   

 

 Du point de vue étymologique, le Mot Sadaqa est un mot arabe pur jus, il est défini généralement  par l'action qui rime avec la générosité, la bienfaisance, l'assistance voir tout acte pouvant apporter du bonheur  à autrui,  ce qui signifie évidemment que le sens de "Sadaqa" est plus large que ce du mot "Aumône" qui est réduit souvent au fait de donner un bien matériel gratuitement à une personne pauvre ou nécessiteuse en guise d'obtenir la satisfaction et la récompense divines.

Cependant la Zakât étant également un mot Arabe, retombe dans le même sillage que le mot Sadaqa, mais qui s'en particularise de par sa prescription obligatoire imposée au croyant ayant en sa possession une quantité de bien déterminée par la législation islamique.

 Ceci dit, un croyant peut posséder une somme d'argent en liquide ou en brut dont il est recommandé de donner - sans obligation- une partie à sa volonté aux pauvres, mais qui (la somme) n'est pas encore soumise à la Zakât faute de quantité légale exigée.

Autre différence faite entre les deux actions, est que la Zakât n'est obligatoire qu'une seule fois pendant toute l'année, or la Sadaqa est une action surérogatoire qui peut être exercée à tout moment dès que l'on en est capable.

 

En Fin la Zakâest l'un des cinq piliers de l'Islam, et par conséquent,  un musulman proprement riche est exposée à la colère d'Allah et ne saura compléter sa religion s'il ne s'en acquitte pas, sur ce, Allah dit dans le Noble Coran: ((A ceux qui thésaurisent l'or et l'argent et ne les dépensent pas dans le sentier d'Allah, annonce leur un châtiment douloureux)) Sourate Attawba, 34.

Cepandant, la Sadaqa fait partie des pratiques méritoires qui ouvrent davantage le chemin vers l'agrément et le paradis d'Allah.

 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message