Side Links

  |      |   

Les fédéraux américains ont arrêté, mardi 13 mars, trois hommes dans l'Illinois avant d'être inculpés pour possession illégale d’armes à feu mais également pour l'attaque à la bombe visant une mosquée du Minnesota en août 2017 ainsi que la tentative d'attaque similaire contre une clinique d’avortement dans l’Illinois en novembre 2017, apprend-t-on mercredi 14 mars.

Michael McWhorter, l’un des individus arrêtés, a décidé de passer aux aveux, en reconnaissant avoir participé aux deux attaques selon une déclaration sous serment d'un agent du FBI, rapporte le New York Time. Il a confirmé la participation des deux complices arrêtés avec lui aux deux événements, Joe Morris, 22 ans, et Michael B. Hari, 47 ans.

Le récit d’un plan à trois motivé par la haine
L'homme âgé de 29 ans, originaire de l'Illinois comme ses complices, a tenu à mentionner qu’ils ne souhaitaient en aucune façon tuer quiconque ; leur but n'aurait été que de faire peur aux musulmans et de leur signifier qu’ils ne sont pas « les bienvenus » aux Etats-Unis. Il a même raconté les détails de l’opération, de la location d’un Nissan Frontier aux promesses de 18 000 dollars de la part de l’un de ses complices pour participer à l'entreprise criminelle visant la mosquée, une attaque vraisemblablement motivée par leur haine des musulmans.

Le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) et les responsables de la mosquée vidée ont salué l'arrestation des trois suspects, tout en faisant valoir des questions qui nécessitent encore des réponses.

 

https://www.saphirnews.com 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message