Side Links

  |      |   

Les Coptes sont les habitants chrétiens d'Egypte depuis plusieurs siècles, ce récit historique rapportée ci-après dont les faits se déroulèrent en Egypte nous édifie promptement les règles de conduite adoptées par les compagnons du Messager d'Allah lorsqu'ils invitaient les non-musulmans à l'Islam à un moment de l'histoire où les Musulmans détenaient incontestablement le pouvoir de faire plier leurs ennemis par voie de force .

Khalid et Oubeida, qu'Allah les agrée, racontent: Aamr Ibn Al Aaçe, qu'Allah l'agrée (compagnon du prophète) partit en Egypte après le retour de Omar à Médine (il était venu pour la reprise de Jérusalem), Aamr arriva à la porte d'Alyoun la ville de Fostat). Abou Maryem, l'archevêque d'Egypte les y rencontra avec l'évêque et leurs guerriers les plus braves. Almouqawqis (le roi) les avait envoyés pour défendre leur pays.

Dès qu'Aamr s'installa, ils l'attaquèrent. II envoya leur dire: «Ne vous précipitez pas, laissez-nous vous présenter nos raisons et prenez le temps de réfléchir et de décider». Ils stoppèrent leurs soldats et Amr envoya leur dire: «Je vais sortir des rangs. Qu'Qu'Abou Maryem et Abou Maryaam (l'évêque) sortent me rencontrer». Ils répondirent à sa demande et se firent confiance mutuellement. Amr leur expliqua: «Vous êtes les deux moines de ce pays, écoutez donc. Allah puissant et glorieux a envoyé Mouhammed, prière et paix sur lui, par la vérité et lui a ordonné de suivre la vérité. Mouhammed nous a ordonné à son tour de suivre la vérité et nous a transmis tous les ordres qu'il a reçus. Puis il est parti, prière et miséricorde d'Allah sur lui. II a accompli son devoir et nous a laissés sur la voie évidente. II nous a ordonné entre autres d'avertir les humains. Pour cela, nous vous appelons à l'islam. Celui qui accepte est comme nous. Celui qui n'accepte pas, nous lui proposons l'impôt et nous lui donnons la protection. Le Prophète nous a annoncé que nous vous conquerrons et nous a conseillé d'être bons envers vous pour notre lien de sang avec vous (Ismaïl, le père des arabes est le fils de Haajar, l'épouse égyptienne d'Ibrahim, paix sur eux). Si vous acceptez notre prêche, vous aurez alors garantie sur garantie. Notre émir (Omar Ibn Alkhattab T) nous a conseillé: «Soyez bons avec les coptes, car le Messager d'Allah, prière et paix sur lui, nous a conseillé d'être bons avec les coptes, car ils ont avec nous des liens de sang et sont nos proches»».

Nous épuisons de ce qui précède que contrairement à ce que collent beaucoup de personnes de mauvaise foi comme cliché sombre à l'histoire instruisante  de l'islam, les pieux prédécesseurs de cette religion ne prônèrent en aucun cas la violence ni la contrainte à se convertir en Islam, ils transmettaient avant et après tout les messages de paix et de fraternité qu'il perçurent du Messager d'Allah-prière et salut sur lui- même s'il s'agissait en face des mécréants n'ayant pas foi en Allah encore moins en son Messager Mohamad-prière et salut sur lui-.

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message