Side Links

  |      |   

 

Depuis la nuit des temps, le négoce constitue la principale activité d'échange de biens entre les hommes, notre religion a légiféré cette transaction en la rendant licite mais aussi en bannissant les pratiques exercées sous forme de commerce qui sont de nature à créer les différends et les altercations entre les hommes ou à faire saisir et volatiliser les biens des gens  de manière injuste et illégale, ces dispositions juridiques sont basées sur des textes coraniques , Allah-Exalte soit –il dit en traduction: ((Ceux qui mangent [pratiquent] de l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu’ils disent : « Le commerce est tout à fait comme l’intérêt » Alors que Dieu a rendu licite le commerce, et illicite l’intérêt.)), sourate Albaqara, 275

Il dit également ((O les croyants! Que les uns d’entre vous ne mangent pas les biens des autres illégalement. Mais qu’il y ait du négoce (légal), entre vous, par consentement mutuel. Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous)) sourate An'nisa'a 29.

Plusieurs autres versets coraniques et récits prophétiques évoquent les modalités juridiques ayant pour but de mieux ordonner l'opération des ventes et achats, à partir de ces textes sacrés nous extrayons en ce qui suit les éléments qui forment les piliers et les conditions de la vente:

LES PILIERS DE LA VENTE:

1-      La formule du contrat de vente (offre-acceptation)

2-      Les deux parties du contrat: le vendeur et l’acheteur.

3-      L’objet à vendre.

LES CONDITIONS DE LA VALIDITĒ DE LA VENTE:

1-      Le consentement des deux parties (vendeur et acheteur).

2-      Les deux parties doivent être responsables des obligations religieuses et libres de leurs actes.

3-      Le vendeur doit être légalement le propriétaire de l'objet à vendre ou alors autorisé à le vendre.

4-      L'objet à vendre doit être licite dont l'usage n'est pas interdit par la religion.

5-      Les deux parties doivent connaitre l'objet destiné à être vendu par vision ou par description.

6-      La capacité de livrer l'objet à vendre, un poisson dans une rivière ou un oiseau dans l'air ne peuvent pas être vendus.

7-      La désignation du prix de l'objet.

 

 

Par Dr. Mory Aboubacar Konate

 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message