Side Links

  |      |   

Dans cet article, nous évoquons les origines des Arabes, une nation qui eut le mérite de voir naître en son sein notre prophète bien aimé -prière et salut sur lui-, cet aperçu succinct met en exergue notamment les souches de cette nation :

Les Arabes divisant en trois catégories:

1-Arabe disparu.

2- Arabe de souche.

3- Arabe arabisé.

Tous remontent à la même souche, celle de Saam, fils de Noé.

L'aïeul auquel se rattachent les Arabes et sous le nom duquel ils sont connus. est : Ya'rob, fils de Yachjob, fils de Qahtân, fils de 'Aber, fils de Châlikh, fils d'Arfakhachdh, fils de Sem, fils de Noé le prophète, que Dieu lui accorde Sa bénédiction.

Las Arabes disparus:

Ce groupe a complètement disparu. D'après les généalogistes et les historiens, il se compose des tribus de Tasm, Jadis, 'Ad et Thamood.

Tasm et Jadis s'entretuèrent et périrent, Ad et Thamood s'obstinèrent dans le culte avec Dieu d'autres divinités et traitèrent leurs prophètes Hood et Çâleh de menteurs, si bien que Dieu les a exterminés.

Le Coran en parle,  « Quant à Thamood, Ils ont été anéantis par un grondement terrifiant. Et quant à 'Ad, Ils furent anéantis par un vent glacial et déchainé))  L'Événement_ 5-6.

Les Arabes de souche

Ils comprennent tous ceux dont la généalogie remonte à Ya'rob ben Qahtân. On les appelle pour cette raison les Qahtanéens. Leurs cousins paternels sont les Amalécites et les Beni Tamïm.

Les Amalécites s'établirent au Hidjâz, au Châm, en Égypte et dans les pays avoisinant le Péninsule arabe. Quant aux  Benis Tamïm.. Ils n'ont pas quitté la Péninsule.

Les Qahtenéens descendants de Ya'rob, peuplèrent le Yémen pendant un certain temps, puis leurs tribus se répandirent en Arabie et au Châm. Jorhom est l'une de ces tribus qui se fixa à la Mecque, avec le consentement d'Agar, mère d'Ismaêl.

Les Arabes "arabisés"

Ce sont les descendants d'Ismaël fils d'Ibrahim (Abraham) elKhalil, que Dieu lui accorde Sa bénédiction. On les appelle "arabisés" parce qu'Abraham ne descendait pas de Ya'rob, mais de 'Aber fils de Chêlikh, fils d'Arfakhechdh, fils de Sem, fils de Noé.

Il ne parlait  pas l'arabe, mais plutôt la langue assyrienne, celle des Chaldéens de Babylone. Quand il émigra eu Châm. Il apprit la langue des Cananéens et n'a pas parlé la langue arabe.

Ayant été  élevé parmi les Arabes, Ismaïl apprit l'arabe de la tribu Qahtanéenne originaire du Yémen, dite Jorhom, qui vint s'installer à la Mecque avec le consentement de sa mère Agar, comme il a été mentionné ci-dessus. Il se perfectionna si bien dans cette langue qu'il surpassa ses détenteurs en clarté, en expression et en éloquence.

Ses enfants l'apprirent de lui, de leur mère jorhomite, la fille de Modâd, ainsi que de leurs oncles maternels qui peuplaient le voisinage.

Ils furent appelés "Arabisés", parce que leur aïeul Abraham n'était pas arabe et qu'lsmaêl son fils et sa descendance ont appris et utilisé l'arabe avec maîtrise... C'est ainsi qu'on a pu désigner toutes les tribus de 'Adnin en général, les Arabes arabisés.

Il faut souligner que le prophète Mohammad- prière et bénédiction d'Allah- est un descendant de cette lignée  d'arabe; selon les historiens sa généalogie remontrait à Ismaël fils d'Abraham.

 



par Cheikh ABOUBAKR DJABER ELDJAZAIRI

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message