Side Links

  |      |   

 

Q : Que dit la religion au sujet de la femme qui prend les pilules contraceptives dans le but d'empêcher les règles pendant le mois de Ramadan?

 R: L'utilisation de pilules contraceptives, si elles n'ont pas de répercussions sur la santé, est tolérée si le mari y consent. Mais, d'après ce que je sais, ces pilules nuisent à la santé de la femme, car l'évacuation du sang des menstrues est une opération naturelle. Or empêcher une opération naturelle de se produire en son temps, a des répercussions sur le corps.

Les autres inconvénients de ces pilules, sont qu'elles dérèglent le cycle menstruel, ce qui perturbe la femme et la met dans l'inquiétude et dans le doute quant à sa prière, ses relations sexuelles avec son époux et d'autres choses.

 Pour cela, je n'irais pas jusqu'à juger l'utilisation des pilules illicites, mais je ne la conseille pas, et je dis que la femme est tenue d'accepter ce qu'Allah a décrété pour elle. La preuve en est que le Prophète est entré auprès de 'A'isha lors du pèlerinage d'adieu, alors qu'elle s'est sacralisée pour faire la 'umra, il lui a dit: « Qu'as-tu? Tu as peut-être eu tes règles? ». Elle a dit: «Oui ».il lui dit alors: «C'est une chose qu'Allah a écrite pour les filles d'Adam ».

L'idéal pour la femme, c'est de patienter et de compter sur Allah pour la récompenser. Même si elle est contrainte de ne pas jeuner ni prier, à cause des règles, la porte du dhikr (l'invocation d'Allah) lui reste toujours ouverte. Elle peut en effet combler ce manque par l'invocation d'Allah, l'exaltation de Sa transcendance, l'aumône, le bel-agir au regard des gens dans la parole et dans l'acte etc. Tout cela compte parmi Ies adorations les plus meritoires.

 

 

Cheikh Ibn BAZ- qu'Allah lui accorde Son paradis

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message