Side Links

  |      |   

A Saint-Laurent-du-Var, un boucher attise la colère du Front National. Il vient d’ouvrir un commerce halal, le FN demande au maire d’agir.

Saint-Laurent-du-Var, son esplanade des Goélands, sa promenade des Flots-Bleus, son pont Napoléon-III… et désormais sa boucherie halal. Cette dernière est devenue l’attraction des journalistes locaux depuis que le Front National a décidé de lancer une fronde contre le boucher et contre le maire du village de 30 000 habitants.

Cela fait à peine un mois que la boucherie halal a ouvert. Située dans le vieux village de Saint-Laurent-du-Var, elle est très prisée par les clients. Sauf que du côté du FN, on dénonce « la communautarisation » et on en appelle à la défense de « nos traditions. » C’est un tract qui a lancé les hostilités. Le délégué départemental du Front national de la jeunesse des Alpes-Maritimes, Bryan Masson, s’érige en pourfendeur des traditions françaises.

Le Frontiste a trouvé non pas un mais deux ennemis. Parmi eux, le maire de Saint-Laurent, Joseph Segura. Selon le membre de l’extrême droite locale, le maire avait promis qu’il n’y aurait jamais de boucherie halal dans son village.

« Nous n’allons pas faire des prières dans la rue devant la boucherie »

Joint par Nice-Matin, Bryan Masson assure qu’il « ne veut pas polémiquer sur le halal. » Que la boucherie visée respecte le rite musulman ne serait donc qu’un hasard… « Ce qui nous intéresse, c’est la préservation du commerce local traditionnel, plaide le membre du FN. Joseph Segura ne veut pas s’occuper du commerce de proximité. (…) On aurait la même réaction s’il s’agissait d’un McDo. »

Le maire, lui, estime que « le Front National tente de monter les uns contre les autres en cultivant l’intolérance. » Son seul regret ? « Qu’une quatrième boucherie se soit installée dans un secteur qui en comptait déjà trois. » En réalité, le maire n’a pas pu préempter le local puisque ce dernier n’était pas à vendre.

Quant au boucher, il se demande pourquoi la polémique a enflé à cette allure. « De quoi ont-ils peur ? Nous n’allons pas faire des prières dans la rue devant la boucherie, dit-il à Nice-Matin. A ce jour, les affaires marchent bien ici. Regardez la vitrine, ce matin j’ai été dévalisé ! » Et le commerçant d’assurer que « 70 % des clients sont des non-musulmans. »

Le quotidien niçois précise que, deux mois plus tôt, dans le même quartier, un restaurant « thaï et laotien » avait ouvert et que, celui-ci « avait été inauguré lors d’une bénédiction bouddhiste. » Le FN n’avait pas semblé choqué par cette communautarisation grandissante de Saint-Laurent-du-Var.

 

https://lemuslimpost.com 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message