Side Links

  |      |   

Soulagement pour les responsables et les fidèles de la mosquée niçoise En-Nour. Le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, a annoncé vendredi 18 mai que l'enquête sur le financement d’En-Nour est classée sans suite, estimant qu’il n'y a pas d'infraction caractérisée. Un désaveu cinglant pour Christian Estrosi, en conflit ouvert contre les dirigeants du lieu de culte inauguré en juillet 2016.

Tentant de le faire fermer par tous les moyens, le maire avait annoncé en février 2017 avoir déposé un signalement au procureur, en soupçonnant la mosquée d’abus de biens sociaux, de blanchiment d’argent et de fraudes fiscales.

« Je réaffirme qu’il n’est pas acceptable dans notre pays qu’un lieu de culte puisse être détenu par une puissance étrangère (l’Arabie Saoudite, ndlr) qui ne respecte pas les valeurs de la République française », a fait savoir Christian Estrosi dans un communiqué, après l’annonce du procureur.

Il indique par la même occasion la signature prochaine d’un bail avec l’association Centre cultuel des musulmans de Nice – La Fraternité, « qui respecte les conditions posées à l'époque par le préfet Adolphe Colrat pour l'ouverture d'un lieu de culte ».

 

https://www.saphirnews.com 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message