Side Links

  |      |   

Durant sa vie, le croyant est soumis à de nombreuses épreuves : la maladie, la pauvreté, la mort, les calamités … Des circonstances qui vont déclencher la révolte, la reconnaissance ou l’ingratitude.
Et c’est là qu’Allah soubhana wa ta’ala nous éprouve. Allons-nous être constants dans l’aisance comme dans la pauvreté, dans la maladie comme dans la santé, dans le malheur comme dans la joie ?
C’est lors de ces événements que notre foi est mise à l’épreuve, se révélera-t-elle solide face à l’adversité ou faiblira-t-elle ?
Allah nous met en garde, car les épreuves font partie des étapes de la vie, elles sont inéluctables. Alors autant s’y préparer afin de ne pas être pris au dépourvu.

Allah Exalté soit-Il dit : « Nous vous éprouverons pour connaître ceux d’entre vous qui luttent, ceux qui sont constants » (Sourate 47 – Verset 31)

L’histoire d’Ali Banat 34 ans, un homme d’affaires australien de confession musulmane, en est la preuve. Il était un jeune homme vivant dans l’insouciance jusqu’au jour où il est confronté à la maladie. Atteint d’un cancer incurable, il apprend qu’il lui reste quelques mois à vivre.
Plutôt que de sombrer dans le désespoir, Ali fait face avec courage, il estime que cette maladie est un don d’Allah, un cadeau qui va lui permettre de changer.
Car comme le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa sallam) dit :
« Tout mal qui atteint le musulman, s’agit-il d’une lassitude, d’une maladie ou d’une angoisse, même d’une piqûre d’épine, lui vaut de la part d’Allah une rémission de ses péchés . » (Rapporté par Boukhari et Muslim)

Ali a dédié toute sa fortune et les derniers mois de sa vie à l’humanitaire en Afrique.

Dans une vidéo publiée post-mortem et alors qu’il est affaibli par la maladie, Ali nous laisse un message.
Chaque jour passé sur terre est une bénédiction dont il faut profiter. Soyons reconnaissant pour les bienfaits de notre Créateur, Qui nous a accordé la vie. N’attendons pas d’être frappé par une épreuve pour changer. Aider son prochain, c’est préparer son héritage pour l’au-delà.
La vie de ce bas monde est éphémère. Le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa sallam) dit :
« Qu’ai-je à faire avec ce bas monde ? Et que me veut ce bas monde ? Je jure par celui qui détient mon âme dans sa main, mon exemple et celui de ce bas monde est tel l’exemple d’un homme voyageant un jour de grande chaleur, et se repose à l’ombre d’un arbre un moment de la journée puis continue sa route en le laissant ». (Rapporté par Ahmed et el hakim et authentifié par al-Albany).

Ali Benat est décédé le 13ème jour de ce mois béni de Ramadan. Ina lilah wina ilayhi raji3on.

 

youtu.be/dqJO8-6Pkmw 

 

https://www.ajib.fr

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message