Side Links

  |      |   

Dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 juin, un incendie présentant tous les caractéristiques d’un acte criminel a ravagé l’entrée et la façade de la mosquée d’Auneau-Bleury-Saint-Symphorien, en Eure-et-Loir. Le feu aurait été aperçu vers 1h du matin, peu après le départ des derniers fidèles, rapporte L'Echo Républicain. Selon le président de la mosquée, ce sont les voisins qui ont alerté les pompiers qui, à leur tour, ont circonscrit rapidement le feu.

« Tout se passe bien, ici. Il n’y a jamais eu de problèmes. C’est vraiment une mauvaise surprise pour nous, surtout en plein mois de Ramadan », a indiqué Ahmed Ech-Chaayby, président de l’association culturelle des musulmans d’Auneau, ne comprenant pas les motifs de l’incendie.

Cette sidération est partagée par les 80 fidèles de cette mosquée. « Dans le contexte actuel, en plein mois de Ramadan, cet acte interroge. Je m’efforce de calmer le jeu. Après le Ramadan, nous avions prévu d’organiser des portes ouvertes. Je ne sais pas si nous allons les maintenir », indique-t-il.

La préfecture d’Eure-et-Loir a affirmé, samedi 2 juin, qu’elle « condamne avec la plus grande fermeté cet acte inacceptable. Les valeurs de la République, c’est la liberté de conscience et la capacité de tous à vivre ensemble dans le respect mutuel ». « Des investigations sont en cours pour identifier le ou les auteurs. Aucune victime n’est heureusement à déplorer alors qu’en cette période du jeûne du mois du Ramadan, de nombreux fidèles fréquentent la mosquée la nuit pour prier », a-t-il ajouté, en annonçant le dépôt d'une plainte par la mosquée et la mairie d'Auneau.  

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message