Side Links

  |      |   

A Dubaï, le chef de confession hindou et propriétaire de l’entreprise Classic Catering, Bobby Kapoor, consacre son temps à préparer et à fournir des repas aux nécessiteux pendant le mois du Ramadan. Bien qu’il ne soit pas de confession musulmane, il garde la profonde conviction que les entreprises prospères doivent venir en aide aux plus démunis, notamment pendant le mois de jeûne. C’est également pour lui un moyen de témoigner son respect envers les musulmans qui composent son équipe.

« Nous avons commencé en 2015 quand 1 500 personnes sont venues pour l’iftar à l’emplacement que nous avons choisi. En 2016, nous avons distribué des repas pour 17 000 personnes, et l’année dernière, c’était plus de 30 000. Alors, pour cette année, j’ai mis la barre à 50 000, mais ça dépassera certainement 60 000 jusqu’à la fin du Ramadan », explique avec fierté ce chef à The National qui sert, chaque jour, un plat de viande et de riz, de l’eau, des dattes, du jus de fruits et un dessert qui change chaque jour, car selon lui, « c’est la partie du repas qui plaît toujours aux indiens et aux musulmans ».

Reconnaissant, Bobby Kappor ne nie pas que cette tâche aurait pu devenir accablante pour lui et son équipe de bénévoles, mais heureusement, il reçoit beaucoup d’aides venant de particuliers et d’organismes. « Al Ain, Abu Dhabi, Koweït, même les États-Unis et le Royaume-Uni, des gens originaires de tant d’endroits ont voulu s’impliquer, la bonté semble venir de partout », affirme le chef. Avec une immense gratitude, il félicite et honore le don désintéressé des bienfaiteurs, entre autres celui d’une agence de location de voiture qui lui a fourni gratuitement un véhicule pour le transport des repas.

 

https://www.saphirnews.com 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message