Side Links

  |      |   

 

Il serait fort possible que la plus part des croyants au travers du monde fêtent l'Eid El-fitr demain vendredi, ce dernier étant également un autre jour de fête hebdomadaire pour les musulmans, une question se pose fréquemment sur la coïncidence entre les deux fêtes, et la conséquence qui pourrait en résulter quant à l'autorisation de se contenter de la prière de la fête d'Elfitr en lieu et en place de la prière du vendredi?

Il faut souligner que les avis des savants ont différé sur ce sujet, dans cet article nous vous apportons l'avis le plus prépondérant qui est aussi l'avis de l'ancien grand Mufti de l'Arabie Saoudite Cheikh Ibn Baz- que Dieu ait pitié de son âme:

 "Ce qui est légiféré pour les musulmans si l`Aïd coïncide avec un vendredi est d’accomplir la prière de l'Aïd ainsi que la prière de Joumou'a dans les mosquées où est célébrée la prière de Joumou'a (habituellement).

Et, il est permis pour celui qui a assisté à la prière de l’Aïd de délaisser la prière de Joumou'a et de se contenter de la prière de Dhor, d’après les Hadiths suivants :

D’après Zayd ibn Arqam –qu’Allah l’agrée- :

Le Prophète –prières et bénédictions d’Allah sur lui- a accompli la prière de l’Aïd puis a facilité le Joumou’a en disant : 
« Que celui qui veut accomplir la prière, l’accomplisse ». 
 Rapporté par les cinq cheikhs sauf at-Tirmidhi, et authentifié par ibn Khouzayma 

 

 Extrait de : « Majmou' Fatawa » de son éminence le cheikh ibn Baz - Volume 4, Page 504, Fatwa No. 556 

 

 Dr. Mory Aboubacar Konate

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message