Side Links

  |      |   

 

  Il n'est pas permis de taxer un musulman de mécréant, ni de polythéiste, ni d'hypocrite, tant qu'il ne laisse pas apparaitre des signe qui l'indiquent, et tant que des entraves empêchent de lui attribuer ce jugement.

Ainsi, nous laissons à Allah- Exalté soit-Il le soin de juger ce que chacun détient au fond de son cœur, car il faut souligner la gravité de taxer un musulman de mécréant sans en avoir une preuve palpable établie par la législation comme étant une raison de mécréance absolue, sur ce le Messager d'Allah-prière et bénédiction d'Allah sur lui- a dit: (( quiconque dit à son frère (en religion): "mécréant",  cela retourne contre l'un d'entre eux)).

ce hadith nous édifie sur le contre-effet qui pourrait résulter du fait de juger quelqu'un comme étant de mécréant en absence de preuve, soit ce jugement s'avère authentique ou au cas contraire le même jugement retourne dans l'immédiat contre celui qui l'a prononcé.

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message