Side Links

  |      |   

 Mou’âwiya As-Soulamy (compagnon du prophète) a dit : « Je suis allé chez le Messager d’Allah et je lui dis :

 - Ô Messager d’Allah ! Je veux accomplir le djihad en ta compagnie en vue du Visage d’Allah et la demeure de l’au-delà.

Malheur à toi ! Ta mère est-elle toujours vivante ? Rétorqua t-il alors.

-  oui. Répondis-je.

-  Retourne près d’elle et sois bon envers elle.  Dit-il ensuite.

  Ensuite, je vins lui parler de l’autre coté, et je lui répétai :

 - Ô Messager d’Allah ! Je veux accomplir le djihad en ta compagnie en vue du Visage d’Allah et la demeure de l’au-delà.

Malheur à toi ! Ta mère est-elle toujours vivante ?  Rétorqua t-il alors.

- oui, ô Messager d’Allah ! Répondis-je.

Retourne donc près d’elle et sois bon envers elle. Dit-il ensuite.

 Enfin, je me tins face à lui pour lui parler, et je lui réitérai :

 - Ô Messager d’Allah ! Je veux accomplir le djihad en ta compagnie en vue du Visage d’Allah et la demeure de l’au-delà.

Malheur à toi ! Ta mère est-elle toujours vivante ?  Rétorqua t-il alors.

- oui, ô Messager d’Allah ! Répondis-je.

- Malheur à toi ! Agrippe-toi à ses pieds, c’est là que se trouve le paradis.  Rétorqua t-il enfin. » Fin du hadith

 Mais si ! Je jure par le Seigneur de la Kaaba, ceci est bel et bien le paradis : « Agrippe-toi à ses pieds, c’est là que se trouve le paradis.»

  Muhammad Ibnu Al-Mounkadir a dit : « J’ai passé ma nuit à masser les pieds de ma mère, alors que mon frère Omar a passé la sienne en prière ; sa nuit ne me comblait pas autant que la mienne. »

  D’après Ibnu Omar  qui a dit : « Un homme, est venu voir le Messager d’Allah et dit : Ô Messager d’Allah ! Je suis venu pour accomplir le djihad en ta compagnie en vue du Visage d’Allah et la demeure de l’au-delà. Je suis venu auprès de toi en laissant mes parents en pleurs. » Il dit alors : « Retourne les voir, et fais-les rire comme tu les as fait pleurer. » Rapporté par Ibnu Mâjah et authentifié par Al-Albâny.

  D’après Anas Ibnu Nadr Al-Achja’y qui dit : « Une nuit, la mère de Ibnu Mass’ûd (qu’Allah l’agrée) lui demanda de l’eau. À son retour, il lui apporta de l’eau, mais il la trouva en plein sommeil. Il resta immobile auprès d’elle jusqu’au petit matin.»

 

 

Source: Le bon comportement envers la mère par Mâzine At-Touwîjry

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message