Side Links

  |      |   

 

L’aumône légale est une obligation et une adoration qui a des répercus­sions bénéfiques sur les individus et la communauté, dont certaines ont été évoquées dans le paragraphe précédent. La zakât, du fait qu’elle est acquit­tée dans un but religieux, diffère des impôts qui sont acquittés par obligation légale mais auxquels les gens essaient d’échapper dès qu’ils ne sont plus contrôlés.

Voici quelques-unes de ces répercussions positives :

1. L’aumône légale (zakât) est un des moyens qui permettent de redis­tribuer convenablement les revenus et les richesses au sein de la société. Elle permet ainsi de secourir les pauvres et de rétablir une justice sociale, concept plébiscité par les économistes même s’ils divergent sur sa défini­tion et les voies permettant d’y parvenir.

2. Elle est une incitation à investir car quiconque possède un capital doit l’investir par crainte de le voir diminuer. Or l’investissement dans des pro­jets –quels qu’ils soient– est bénéfique à l’économie et les États l’encou­ragent par tous les moyens.

3. Elle contribue à maintenir un climat de sécurité. La sécurité favorise en effet la création d’un cadre favorable à la prospérité économique, or la pauvreté est souvent une des causes de la criminalité. Comme l’aumône légale (zakât) combat la pauvreté, elle constitue donc un moyen de com­battre indirectement la criminalité.

4. Elle permet d’améliorer la situation des franges les plus pauvres de la société. Elle participe en effet à l’amélioration de leur niveau de vie, de santé et d’éducation, et donc à leur intégration, de sorte que ces démunis puissent devenir à leur tour une force de travail participant au développe­ment économique.

5. Elle participe à l’allégement du budget de l’État pour tout ce qui concerne les dépenses et les aides au profit des plus démunis, comme les orphelins, les personnes âgées et les autres catégories qui ont besoin d’être assistées.

 

Source: L'Islam

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message