Side Links

  |      |   

 

Il est recommandé à chaque musulman et musulmane de prier :

-         quatre Rakcât (surérogatoires) avant la prière du Dhouhr, et deux, après ;

-         deux, après le Maghrib ;

-         deux, après l’Ishâ’ ;

-         deux, avant le Fajr.

 Le nombre total de ces Rakcât fait douze ; ces prières s’appellent « les prières conti­nuelles » (Rawâtib) car le Prophète ne les délaissait jamais, lorsqu’il n’était pas en voyage.

 

 

 Par contre, lorsqu’il était en voyage, il délaissait celles-ci sauf les deux Rakcât avant le Fajr, et la prière du Witr ; il ne les délaissait ni en voyage, ni lorsqu’il était chez lui. Et nous avons certes dans la personne du Prophète, le meilleur exemple, selon la parole d’Allah :

 

 

  « En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre]… » [1]

 … et la parole de Son Prophète :

 

 

  « Priez comme vous m’avez vu le faire. » [2]

 

Il est préférable de prier ces prières Rawâtib et le Witr, à la maison, mais, si on les prie à la mosquée, il n’y pas de mal, selon la parole du Prophète  :

 

 

 

« La meilleure prière est celle priée à la maison, sauf la prière obligatoire [qui doit se faire à la mosquée]. » [3]

 Le fait de se tenir à ces prières suréro­ga­toires est une des causes qui permet d’entrer au paradis, comme le dit Umm Habîbah, dans un hadith rapporté dans Sahîh Muslim : « J’ai entendu le Prophète dire :

 

 

  « Tout musulman qui prie volontairement chaque jour douze Rakcât surérogatoires, en dehors des prières obligatoires, Allah lui construit une demeure au paradis. » L’imam At-Tirmidhî a donné de ce hadith l’explication que nous avons mentionnée ci-dessus.

 

Cheikh Ibn Baz Qu'Allah lui accorde son paradis

 



[1] Les Coalisés, v. 21.

[2] Rapporté par Al-Bukhârî.

[3]  Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message