Side Links

  |      |   

 

 

Des mois sont passés mais l'affaire, aux mains de la justice, a suivi son cours, sans fanfare, pour aboutir à une décision cette semaine. L'imam de la Grande Mosquée de Toulouse Mohamed Tataï a été mis en examen pour « incitation à la haine raciale », rapporte France 3 jeudi 20 décembre. 

Ce cadre religieux a été 
accusé en juin 2018 d'avoir tenu des propos susceptibles de constituer une incitation à la haine à l’encontre des juifs lors d'un prêche du vendredi, face à ses fidèles, en décembre 2017. 

Une information judiciaire avait alors été ouverte en septembre pour « provocation publique, par parole, à la haine ou à la violence en raison de l'origine, de l'ethnie, la nation, la race ou la religion ». 

C'est la traduction par des experts assermentés d'un de ses prêches en 2017 qui a conduit à la mise en examen de l'imam. Celui-ci, d'origine algérienne, avait été initialement soutenu par la Grande Mosquée de Paris 
avant, finalement, de prendre ses distances face à la controverse.

https://www.saphirnews.com 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message