Side Links

  |      |   

Le président du Conseil islamique en Espagne, Mounir Ben jelloun andaloussy Al Azhari,  a fait savoir qu'il existe une violation des droits des musulmans en Espagne, malgré l'existence de lois et de conventions signées avec l'Etat espagnol, d'où la nécessité pour lui d'exiger le développement du contenu des accords de coopération signés avec l'Etat depuis 1992, selon le site internet espagnol "Information".

"Nous voulons mettre un terme au refus d'autorisation d'ouverture des mosquées, à l'interdiction du foulard dans les écoles, et à l'interdiction de la prière du vendredi," a déclaré Ben Jelloun, ajoutant: "il faut respecter les droits des musulmans en Espagne et respecter également les accords existants entre les deux parties, qui ont été élaborés depuis 1992 ".

Mr Jelloun a en outre sollicité la tenue d'une réunion à Madrid, et a invité tous les dirigeants des mosquées, les prédicateurs, les jeunes, les femmes, les enseignants, les professeurs, les médias ainsi que les experts, à y participer enfin de marquer une nouvelle étape dans l'histoire de l'islam et des musulmans en Espagne ".

lors de cette réunion; Il est prévu donc de discuter de la mise en œuvre de ce projet en 2014 pour parvenir à un commun accord entre les musulmans et l'État espagnol, en vue de respecter la communauté musulmane dans le pays.

 

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message