Side Links

  |      |   

Premièrement: La définition des vœux:

Dans la langue arabe, le mot vœu signifie: s'imposer de faire quelque chose qui ne nous est pas obligatoire.

Dans le vocabulaire religieux, c'est le fait qu'une personne responsable religieusement, s'impose d'accomplir une œuvre pour Allah le très haut.

Deuxièmement: le statut des vœux, et leur jugement;

Les vœux sont légaux en islam, d'après le Coran, la Sunna, et l'unanimité des oulémas.

Quant aux preuves du Coran; Allah le très haut dit dans le sens du verset: (Quelque don en charité que vous fassiez, quelques vœux que vous formuliez, Allah le sait). [Sourate Al Baqarah verset 270].

Il dit aussi dans le sens du verset: (En effet, ils respectaient leurs vœux et redoutaient le jugement d’un jour où le mal se rependra partout). [Sourate Al-Insan verset 7].

Aicha qu'Allah l'agrée, rapporte que le prophète -que les éloges et le salut d'Allah soit sur lui- a dit : (Celui qui a fait le vœu d'obéir Allah qu'il l'obéisse, et celui qui a fait le vœu de Lui désobéir qu'il ne Lui désobéisse pas).

Cependant, dans un premier temps, il n'est pas préférable de commencer un vœu, c'est même plutôt déconseillé; car Ibn 'Omar qu'Allah l'agrée, rapporte que le prophète -que les éloges et le salut d'Allah soit sur lui- a interdit de faire des vœux, en disant: (Il ne repoussera rien! Il n'est qu'un moyen pour faire dépenser l'avare). De plus, celui qui prononce un vœu s'impose ce qui ne lui est pas obligatoire en Islam, et cela peut engendrer une gêne, et une difficulté. Or, il est demandé au musulman de faire le bien sans se lier par des vœux.

Malgré cela, si une personne fait le vœu d'obéir à Allah, il lui est obligatoire de respecter son vœu; selon les textes précédemment évoqués.

En effet, Allah a fait l'éloge de ceux qui respecte leurs vœux, et le prophète -que les éloges et le salut d'Allah soit sur lui- a ordonné à ceux qui en avaient prononcés de les respecter. Ceci montre donc, que l'interdiction des vœux mentionnés précédemment signifie qu'ils sont déconseillés, mais pas illicites. D'autres par, ce qui est déconseillé c'est de prononcé un vœu, mais il est obligatoire ensuite pour celui qui l'a fait de le respecter, et cela constitue un acte d'obéissance à Allah le très haut.

Par ailleurs, le vœu est un acte d'adoration, et il n'est donc pas permis de le vouer à autre qu'Allah. En effet, celui qui formule un vœu pour un autre qu'Allah, pour une tombe, ou pour un "wali" [saint] commet un acte de polythéisme majeur, qu'Allah nous en préserve.

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message