Side Links

  |      |   

Il est interdit de se rendre auprès d'une tombe dans le but d'invoquer Allah à cet endroit précisément; cela est une innovation infondée. En effet, c'est une chose qui n'a ni été confirmée du prophète -que les éloges et le salut d'Allah soient sur lui- ni de ses compagnons qu'Allah les agrée, qui étaient les plus soucieux de la communauté à se hâter vers les bonnes œuvres. En outre, si l'invocation auprès des tombes était un bien, ils nous y auraient devancé.

Il en va de même pour ce qui concerne le tawassoul, c'est-à-dire; invoquer Allah en prenant les tombes pour intermédiaire, c'est également une innovation infondée.

Voici ci-dessous, deux fatwas de deux éminents oulémas de l'islam, qui mettent évidence le caractère innovatrice de ces deux actes, à savoir; l'invocation et/ou le tawassoul auprès d'une tombe.

Ibn Taymiyya qu'Allah lui fasse miséricorde a dit dans le sens de ses propos: "quant à la visite d'innovation, comme le fait de se rendre auprès de la tombe de certains prophètes et certains pieux; dans le but d'y accomplir une prière, d'y effectuer une invocation ou de formuler des invocations par l'intermédiaire de la tombe, ou encore, de demander ses besoins au défunt ou demander à Allah auprès de la tombe, de chercher secours ou adjurer par cette dernière, et autres choses similaires, ce sont des innovations qu'aucun compagnon n'a effectué, ni aucun pieux qui les a succédé et qui de surcroit, n'a pas été recommandé par le messager d'Allah -que les éloges et le salut d'Allah soient sur lui- ni aucun des califes bien guidés; plus encore, les grands Imams de l'islam l'ont interdit".

L'éminent Cheikh Ibn Baz qu'Allah lui fasse miséricorde a dit dans le sens de ses propos: "de faire le tawassoul par l'honneur d'untel, la bénédiction d'untel, ou le droit d'untel est une innovation, mais toutefois, ne fait pas partie de l'association. En effet, lorsque l'on dit; Ô Allah, je Te demande par l'honneur de Tes prophètes, par l'honneur de Ton wali untel, par Ton serviteur untel, par le droit d'untel ou la bénédiction d'untel, tout cela n'est pas permis et fait partie de l'innovation et des moyens qui conduisent à l'association; car cela n'a été établit ni par le prophète -que les éloges et le salut d'Allah soient sur lui- ni par ses compagnons; par conséquent, c'est une innovation".

Par ailleurs, il n'y a pas de mal à se rendre auprès d'une tombe dans le seul but d'effectuer une visite, puis, une fois la visite accomplit, s'orienter vers la Qibla et invoquer Allah.

En effet, bien que les deux situations soient identiques en apparence, elles ne le sont pas dans le fond, de par la différence d'intention, ce qui a une grande influence dans le statut juridique de chaque situation; car en effet, le prophète -que les éloges et le salut d'Allah soient sur lui- a dit: (les actes ne valent que par leurs intentions).

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message