Side Links

  |      |   

Question:

Cheikh Ibn Baz -qu'Allah lui fasse miséricorde- fut interrogé: je suis un jeune homme qui a prêté serment plus de trois fois, de me repentir d'un acte interdit que je commet: ma question est donc: dois-je effectuer une seule expiation ou trois? Et que dois-je faire comme expiation?

Réponse:

Cheikh a répondu: tu dois effectuer une seule expiation, qui consiste à nourrir dix nécessiteux, ou les habiller, ou bien affranchir un esclave. Celui qui n'en a pas les moyens, devra alors jeûner trois jours; d'après Sa parole gloire à Lui: (Allah ne vous sanctionne pas pour la frivolité dans vos serments, mais Il vous sanctionne pour les serments que vous avez l'intention d'exécuter. L'expiation en sera de nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. Quiconque n'en trouve pas les moyens devra jeûner trois jours. voilà l'expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Et tenez à vos serments). [Sourate Al-Mãidah, verset89]. Il en va de meme pour tout serment concernant le fait d'effectuer une chose, ou de délaisser une chose, même si on le répète, une seule expiation est requise, tant que l'on a pas effectué d'expiation pour le premier serment. En revanche, si l'on a déjà expié pour le premier serment, puis que l'on refait un autre serment, alors on devra une autre expiation pour le second serment violé, et ainsi de suite, si l'on a déjà expié pour le second serment et que l'on fait un troisième serment, on devra alors faire une troisième expiation.

Par contre, s'il répète le serment pour des actes différents, ou pour le fait de délaisser des choses différentes, il devra alors une expiation pour chaque serment violé. Comme s'il dit par exemple: par Allah je ne parlerai plus à untel, par Allah je ne mangerai pas de nourriture, par Allah je ne voyagerai par à tel endroit, ou bien s'il dit: par Allah je parlerai à untel, par Allah je le frapperai, et autres paroles similaires.

Quant à la quantité qu'il devra donner en nourriture pour chaque nécessiteux; c'est la moitié d'un saa, de ce que consomment les gens du pays, ce qui est l'équivalent d'un kilo et demi environ.

Quant au vêtement, il devra donner ce qui est suffisant pour la prière, comme un qamiss -longue chemise couvrant entièrement le corps- ou bien un Izar et un ridã. Toutefois, s'il se contente de leur préparer un déjeuner ou un diner, ce serait suffisant, selon la généralité du verset mentionné ci-dessus.

Allah est Maitre du succès.

Lettre d'information

© 2015 - 2016 All rights reserved Islam Message